La revue en ligne
d'Actes Sud

TURBULENCES

Russell Banks

Georges Bartoli

José Bové

Mahmoud Darwich
L'Eloquence du sang

Assiège ceux qui t'assiègent
Jamais nos exils

Collectif
Genet à Chatila

Entretien avec Leila Shahid

Jean Genet avec les Palestiniens

Stéphanie Dujols

Etgar Keret

Imre kertesz
Regards sur une ville déchirée


Elias Khoury
L'Assassinat des noms
Une seule parole

Manifeste
des intellectuels arabes


Appel à la communauté internationale

Olivier Py

May Telmissany

 




"Nous ne sommes pas tous des Palestiniens, eux seuls le sont et ils le savent, mais leur sort et celui du peuple israélien sont liés, tout comme celui du monde est peut-être lié au leur."

Appel à la communauté internationale

 

Les Palestiniens vivent en réfugiés ou sous occupation depuis 1948. Ils ont accepté de céder 78 % de leur patrie en échange de la paix. Ils ont signé des accords qui impliquaient le retrait des forces israéliennes selon un calendrier qui ne fut respecté par aucun des cinq gouvernements israéliens successifs.

Ils ont vécu l'humiliation des barrages et des routes de contournement, et ils ont vu, en l'espace de dix ans, le nombre des colonies doubler impunément. Ils sont 1 million à vivre entassés dans les deux tiers de Gaza, pendant que 6 000 colons disposent du tiers restant. Ils ont été bafoués par tous : niés par Israël, ignorés et méprisés par les Etats-Unis, sacrifiés par une Europe transie de culpabilité, utilisés et trahis par les régimes arabes.

A l'heure qu'il est, ils sont assiégés, arrêtés, pillés, torturés sous le regard de la communauté internationale, qui se contente de déplorer sans agir.

Nous ne sommes pas tous des Palestiniens, eux seuls le sont et ils le savent, mais leur sort et celui du peuple israélien sont liés, tout comme celui du monde est peut-être lié au leur. Un grand nombre d'Israéliens désapprouvent la colonisation et l'expansionnisme de leur gouvernement.

Bernés par la propagande officielle qui leur a promis la sécurité et la paix, et ne leur a assuré ni l'une ni l'autre, ils sont confrontés aujourd'hui à la brutale réalité. Il est désormais urgent qu'ils adoptent le principe de réciprocité et d'équité : le même droit pour tous. Qu'ils demandent à leur gouvernement de renoncer sans conditions aux colonies et à l'occupation. Que les Israéliens nous aident à les aider et à désamorcer la rage de ceux qui les endeuillent.

Que la communauté internationale - en particulier l'Union européenne et la France - agisse immédiatement pour l'envoi d'une force d'interposition qui protège toutes les populations civiles et mette un terme au bain de sang.

Avril 2002



Russell Banks (écrivain), Christian Boltanski (plasticien), Breyten Breytenbach (écrivain), Sophie Calle (plasticienne), Henri Cartier-Bresson (photographe), Noëlle Châtelet (écrivain), Patrice Chéreau (metteur en scène), Vincenzo Consolo (écrivain), Marie-Laure de Decker (photographe), Raymond Depardon (cinéaste), Claude Durand (éditeur), Pascal Fouché (historien), Edouard Glissant (écrivain), Jean-Luc Godard (cinéaste), Juan Goytisolo (écrivain), Nancy Huston (écrivain), Jean Lacouture (écrivain), Henri Leclerc (avocat), Anne-Marie Miéville (cinéaste), Edgar Morin (sociologue), Jean-Luc Nancy (philosophe), Kenzaburo Oe (prix Nobel de littérature 1994), Richard Peduzzi (décorateur de théâtre), Olivier Py (metteur en scène), André Raymond (historien), Amnon Raz-Krakotzkin (historien), Tanya Reinhart (linguiste), Eyal Sivan (cinéaste), Wole Soyinka (prix Nobel de littérature 1986), Lea Tsemel (avocate), Blandine Verlet (claveciniste), Jean-Pierre Vernant (historien), Pierre Vidal-Naquet (historien), Michel Warschawski (écrivain), Sergio Yahni (refuznik israélien).

© 2002 Editions Actes Sud. Tous droits réservés.

www.actes-sud.fr